• Les premier week ends dans notre nouveau chez nous sont l occasion de décrypter nos voisins. L habitant de mitte Nord a plutot la trentaine, le look faussement dépravé (les allemands ont trouvé à ce proche équivalent des bobos parisiens le surnom de Schiki-Schmutzi, chic-crade, dérivé du plus ancien et usé Schicki-Micki, qui classe les arrivistes gominés d allemagne de l ouest), les lunettes de soleil par tout temps. Le summum de la coolness se trouve en haut de la rue. Le bar au coin Veteranenstrasse et Fehrbelliner strasse, basé sur le concept solidaire "tu paies ce que tu veux", ne réunit pas vraiment les SDF du quartier. C est un concentré de fashion victims perchés sur ... des caisses de bois. Et les voilà, assis sur ce qui, je ne peux pas imaginer autrement, fait on ne peut plus mal au cul, arborant un sourire sans faille. Ils ont l air tellement contents sur leurs caisses de bois! Il faut absolument que les prenne en photo. En attendant voici un autre gus, qui a l air d avoir aussi trouvé son ultime inconfort dans la veteranenstrasse.

    1 commentaire
  • Comme vous le savez peut être, Berlin vient de voter. Le Gagnant : le candidat sortant des sociaux démocrates du SPD Klaus Wowereit. Pour les lecteurs parisiens, la comparaison est facile avec Delanoe, puisque l homme est socialiste, people, et gay (même si la photo choisie tendrait à prouver qu il se laisse encore le droit de réfléchir).
    Le gaillard es doublement gagnant puisqu il est arrivé en tête, et que les partis communistes (PDS Linke) et verts (Grünen) étaient tous deux candidats potentiels pour former un alliance . Après négociations, le Klaus s est décidé pour repartir pour un tour avec une coalition avec les communistes (d'où le ROT ROT), ce qui a bien vexé les verts. Peut être ceux ci ont ils un peu trop vite cru l affaire gagnée avec des scores en hausse de 4 points frisant les 15 % (et quarante dans le quartier des bertranden!!).
    En tous cas, si la capitale préfigure l avenir du pays, le parti d'origine écolo n est vraiment plus très loin d'une puissance incontournable. La prochaine fois peut être...

    votre commentaire
  • Vous cherchez un hotel a la coule à Berlin? Ne cherchez plus : Lux Eleven. Situé on ne peut plus au centre Rosa Luxemburg Strasse 9 : juste en face de meilleur magasin de lingerie in town, shhhhhhhhhhhhht), A côté du resto Shiro i Shiro choisi par Mick Jagger pour son unique sortie berlinoise.

    http://www.designhotels.com/content.php?page_id=1353

    votre commentaire
  • Ca commence comme une arnaque moderne des multinationales. Quand tu perds ton chargeur de téléphone portable et que tu n es pas un geek, c est à dire que tu as un portable de plus de 6 mois, et bien tu es comme qui dirait dans le caca, puisque ces petites bêtes changent tout le temps et ne se trouvent plus en magasin.

    La seconde solution d homme quand même un peu moderne, je l ai trouvée chez eBay. Là, c est vrai, on commence à trouver des solutions apparemment OK et sous les dix euros; mais pour cela il faut acheter le chargeur et le téléphone qui va avec, téléphone qui marche pas, gagner les enchères, payer par virement. enfin.

    Et puis vient Berlin la magique. Les connaisseurs auront déjà trouvé la VRAIE solution. Elle se situe aux limites de Kreuzberg, en bord de Spree (qui a d ailleurs dans le mème coin été comme hiver une piscine flottante), sous un immense hangar: le marché aux puces, le FLOHMARKT TREPTOW. Un coup de voiture et cinq minutes montrent en main, j'étais devant un adorable vendeur qui n a pas mis deux secondes à me sortir la pièce magique. Et, pour ca, je connais même gratuitement la traduction exacte du "Oui, ci possib" de Hacen Sehef : c est "Ja, Khab Ich".

    FLOHMARKT TREPTOW, l essayer, c est l adopter.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique